SPORTMAG

Futsal – Ramirez : « On a fait la moitié du chemin »

Tenue en échec par la Croatie (1-1), la France a encore toutes ses chances de qualification pour l’Euro Futsal. Retour sur ce match avec Kévin Ramirez…

Kévin, que retenez-vous de ce match nul (1-1) face à la Croatie ?
On s’attendait à ce scénario. La Croatie a eu la possession de balle mais nous avons réussi à être performants sur les transitions et les contres. On a également eu pas mal d’occasions sur coup de pied arrêté, je pense que le nul est logique.

Que vous a-t-il manqué pour tenir cet avantage au score ?
Nous étions très fatigués, la Croatie nous a fait beaucoup courir. Même mentalement, c’est très usant. On aurait pu encaisser plus de buts mais également en marquer plus.

Il y a notamment ce tir sur la barre d’Adrien Gasmi en toute fin de match…
Oui, exactement, sur une combinaison sur coup-franc. Mais bon, comme j’ai déjà dit, sur l’ensemble du match, le résultat est logique. On a fait la moitié du chemin, on ira chercher la qualification en Croatie même si on sait que ce sera très compliqué.

« Personne ne pensait que l’on pourrait accrocher la Croatie »

Désormais, comment abordez-vous ce match retour ?
Ce que l’on voulait, c’est être encore dans le coup à la fin du match aller. Ce score de un but partout, ce n’est pas mal du tout. La Croatie va devoir faire le jeu, elle sait que nous sommes très forts dans les contres et dans les transitions. On va préparer ce match de la même manière qu’hier, en essayant d’être solides défensivement et en convertissant nos occasions.

Le rêve de participer à un premier Championnat d’Europe est donc toujours présent !
Oui, bien-sûr. On est toujours là, personne ne pensait que l’on pourrait accrocher la Croatie. Cela va nous donner encore plus de confiance pour la suite.

>> Pour en savoir plus sur ce match nul face à la Croatie

Bérenger Tournier

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *