SPORTMAG.fr
En ce moment

Vuelta 2018 : Le profil de la 19e étape

Après l’étape plutôt tranquille d’hier remportée d’un cheveu au sprint par Jelle Wallays, les coureurs termineront cette 19e étape par un col de 1ere catégorie. Une possibilité offerte aux échappées de jouer leur carte, tandis que les leaders auront en tête la terrible étape de demain.

 

Cette 19e étape, longue de 154,4 kilomètres, ralliera Lleida à Andorra Naturlandia. Une seule difficulté sera au programme, mais pas des plus faciles avec l’ascension du col de la Rabassa. Long de 17,5 km à 6,3% de moyenne, ce col de première catégorie viendra clôturer une journée pas si tranquille pour les coureurs. En effet, ils devront monter progressivement en altitude pendant une centaine de kilomètres jusqu’au pied du col. Cette étape pèsera donc lourd dans les jambes du peloton en vue de l’étape de demain, qui s’annonce particulièrement difficile.

> Le cyclisme, équipier modèle pour la reconversion des sportifs de haut niveau

Les favoris devront donc essayer de se préserver pour l’avant-dernière étape. Mais des coureurs comme Thibaut Pinot pourrait bien jouer leur carte pour tenter de faire un rapproché au général. 9e à 5’31, le Français de la Groupama-FDJ n’a plus rien à perdre dans cette Vuelta 2018 et, si les jambes répondent, il pourrait bien accrocher un deuxième succès dans cette édition. L’étape de demain sera particulièrement exigeante, avec six cols répertoriés, dont 3 de première catégorie et une arrivée en montée au col de la Gallina, classé hors catégorie. Autant dire que Simon Yates et Alejandro Valverde, séparés de 25s au classement, miseront tout sur cette 20e étape pour la victoire finale…

L’ascension du jour :

Col de la Rabassa (1ere catégorie) : 17,5 km à 6,3% de moyenne

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *