SPORTMAG.fr
En ce moment

Vuelta 2018 : Le profil de la 16e étape

Après une étape de repos bien méritée, les coureurs de cette Vuelta 2018 en découdront lors d’un contre-la-montre individuel de 33km. Un terrain de jeu idéal pour les spécialistes, qui espèrent inscrire leur nom au palmarès de cette 73e édition.

 

Cette 16e étape ne sera pas favorable aux grimpeurs. Sur un parcours plat de 33km, ils auront peu de chance de briller et accrocher la victoire. Mais, pour eux, l’enjeu sera tout autre. Pour Thibaut Pinot par exemple, qui a remporté la plus belle des étapes hier aux Lacs de Covadonga. Le coureur de la Groupama-FDJ devra en effet perdre le moins de temps possible sur les coureurs qui le précèdent au général (il est actuellement 7e à 2’10 du maillot rouge, NDLR) pour garder ses chances pour un podium final. Simon Yates, actuel leader, et même s’il n’est pas spécialiste de l’épreuve, devrait pourvoir s’en sortir et ne pas perdre trop gros en vue des deux dernières grosses étapes de montagne (18e et 21e).

> Le cyclisme, équipier modèle pour la reconversion des sportifs de haut niveau

La victoire d’étape se jouera donc entre plusieurs coureurs. A commencer par le Belge Victor Campenaerts, champion d’Europe de l’exercice cet été en Écosse. Il sera très certainement à la lutte avec Jonathan Cartoviejo, son dauphin lors des Championnats d’Europe. Il faudra également compter sur l’Australien Rohan Dennis, double champion du monde de la discipline en 2014 et 2015, qui pourrait bien jouer les trouble-fête pour remporter une quatrième étape dans un grand tour. Tous ses coureurs, très loin au classement général (Rohan Dennis est le mieux classé avec une 102e place, NDLR), auront donc à cœur d’inscrire leur nom au palmarès de ce Tour d’Espagne…

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *