SPORTMAG.fr

Tour de France 2018 : Le résumé de la 5ème étape

ASO / Pauline Ballet
Peter Sagan a remporté la 5ème étape de ce Tour de France 2018. Dans un final en côte, il a pris le meilleur au sprint sur Sonny Colbrelli et Philippe Gilbert. Premier Français, Julian Alaphilippe a pris la 5ème place.

 

171 coureurs étaient au départ de Lorient, sans Axel Domont, touché à la clavicule la veille dans une chute qui a également été fatale à Tiesj Benoot, tandis que Michael Matthews a été contraint au forfait à cause de douleurs d’estomac. Le programme du jour pouvait favoriser les candidats à l’échappée. Très rapidement, le peloton perdait sur chute Robert Kiserlovski après 3 kilomètres. Au km 7, un groupe se formait à l’avant avec Elie Gesbert (Fortuneo), Julien Vermote (Dimension Data), Jasper De Buyst (Lotto-Soudal), Lilian Calmejane, Sylvain Chavanel (Direct Energie), Toms Skujins (Trek) et Nicolas Edet (Cofidis). Ils sont momentanément poursuivis par Marco Minaard, qui ne parvenait pas à combler son retard et réintègrait le peloton.

> L’incroyable logistique du Tour de France

L’échappée évolue sous contrôle de la BMC, mais parvenait tout de même à creuser un avantage maximal de 4’20 au km 78. Au premier sprint intermédiaire, Gaviria prenait la meilleur sur Sagan, et se rapprochait d’une petite longueur au classement du maillot vert. L’écart était alors de 3’50 et se stabilisait au passage de la première côte répertoriée à Kaliforn (km 106), où Sylvain Chavanel s’isolait partait seul. Il enchainait en solo la côte de Trimen (km 113), franchie avec 35s d’avance sur ses premiers poursuivants, qui ne sont plus que 5 après la chute de Gesbert au km 118. Skujins bousculait ensuite le groupe de poursuite peu avant la côte de la Roche du Feu (km 140,5), mais un regroupement s’opérait dans la descente, avec Calmejane et Edet. Une nouvelle sélection s’opérait dans la côte de Menez Quelerc’h (km 159,5), où le Letton devançait Calmejane de 5′ au sommet. Pendant que Sylvain Chavanel réintègrait le peloton, Skujns et Calmejane tentaient tour à tour de partir en solitaire… sans succès. Le trio Calmejane-Skujins-Edet se présentait alors dans les 30 derniers kilomètres avec une marge réduite à 1’35.

Peter Sagan en costaud

C’est ensuite sur la côte de la Montagne de Locronan que se jouait le maillot à pois. L’échappée y rentrait avec 1’ d’avance, mais ce sont Calmejane et Skujins qui bataillaient pour le point en jeu. Avantage Lettonie, qui remporte le premier maillot distinctif de son histoire sur le Tour. Le duo de tête conservait 1’ d’avance sur le peloton à 20 km de l’arrivée, mais l’envie des meilleurs puncheurs du peloton était palpable. L’aventure du duo prenait fin dans la côte de la Chapelle de la Lorette (km 192,5), où surgissait Alaphilippe pour prendre les 3s de bonification du Point-Bonus. Rein Taaramae tentait une ultime offensive pour Direct Energie, en vain. L’explication finale se jouait alors dans le dernier kilomètre, avec Philippe Gilbert comme premier animateur à 800 mètres de la ligne. Dans ce mur, Van Avermaet plaçait une accélération, mais ce sont les répliques de Sonny Colbrelli, et surtout de Peter Sagan, qui mettaient fin aux débats. Le champion du monde remportait avec autorité sa deuxième étape sur le Tour de France 2018, devant Colbrelli et Gilbert.

Le dernier kilomètre en vidéo :

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *