SPORTMAG.fr

Paris-Nice 2018 : Présentation de la 7ème étape

Belga / Icon Sport

Au lendemain d’une nouvelle victoire tricolore, la septième étape de Paris-Nice sera décisive en vue des différents classements. Avec pas moins de cinq cols dont deux de première catégorie, les meilleurs grimpeurs pourraient tirer leur épingle du jeu…

 

Sûrement la journée la plus importante de cette 76ème édition de Paris-Nice. Quelques heures après la très belle victoire du Français Rudy Molard (Groupama – FDJ), les coureurs se lanceront à l’assaut de la septième étape entre Nice et Valdebore la Colmiane. Au départ de la préfecture azuréenne, la route va rapidement s’élever avec la Côte de Gattières dans les tous premiers kilomètres de course. S’en suivra ensuite une cinquantaine de kilomètres sans difficulté majeure avant la longue ascension de la Côte de la Sainte-Baume. À partir de là, les montées s’enchaîneront avec le Col Saint-Raphaël et la Côte de Villars-sur-Var, avant l’ultime montée de la journée avec le très difficile Valdebore la Colmiane. Une ascension réputée pour sa difficulté et sa longueur avec pas moins de 16,3 km de montée à 6,2%. Vous l’aurez compris, à la veille de la dernière étape, ce septième épisode de Paris-Nice pourrait bien s’avérer décisif. De par l’enchaînement et la longueur des cols, plusieurs coureurs pourraient perdre un temps précieux tandis que d’autres, plus en forme, auront de très belles occasions de faire la différence sur leurs adversaires et de creuser des écarts importants. D’autant qu’avec pas moins de dix coureurs sous la minute, tout est encore possible pour le classement général de cette 76ème édition. Il faudra notamment suivre avec une grande attention la performance de Julien Alaphilippe, deuxième à seulement 22 secondes du maillot jaune. On a déjà hâte d’y être !

Les ascensions de la 7ème étape :

Côte de Gattières (Catégorie 2) : 4,5 km à 4,8%
Côte de la Sainte-Baume (Catégorie 1) : 16,7 km de montée à 3,8%
Col Saint-Raphaël (Catégorie 2) : 5,8 km de montée à 4,2%
Côte de Villars-sur-Var (Catégorie 2) : 2,1 km de montée à 6,7%
Valdebore la Colmiane (Catégorie 1) : 16,3 km de montée à 6,2%

Les leaders des différents classements à l’issue de la 6ème étape :

Maillot jaune : Luis León Sanchez (Astana)
Maillot vert : Arnaud Demare (Groupama – FDJ)
Maillot à pois : Fabien Grellier (Direct Energie)
Maillot blanc : Marc Soler (Movistar)

Le profil de la 7ème étape :

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *