SPORTMAG

« Investir dans des partenariats à dimension mondiale »

Hisense

Il y a quelques jours, Hisense annonçait la signature du contrat de sponsor officiel de la Coupe du Monde FIFA 2018. Une formidable nouvelle dans la volonté de développement de la marque chinoise. Damien Neymarc, responsable marketing d’Hisense France, s’est confié après cette annonce très importante…

Damien Neymarc, tout d’abord, en quoi consiste ce partenariat signé entre Hisense et la FIFA ?
Avec la signature du contrat de sponsor officiel de la Coupe du Monde FIFA 2018, Hisense devient la toute première marque chinoise d’électronique grand public à sponsoriser cette compétition. Hisense sera ainsi visible dans des actions marketing et de visibilité au niveau international pour la Coupe des Confédérations 2017 et la Coupe du Monde de la FIFA 2018. Cette compétition offrira à Hisense une exposition internationale via une présence sur plus de 200 territoires. Le logo Hisense sera présent sur les prochains événements de la FIFA incluant les panneaux LED dans les stades, de la visibilité à l’écran lors des matchs et d’autres opérations marketing sur et hors du terrain pendant la compétition. En outre, Hisense apportera son expertise technique et ses produits tout au long de la Coupe du Monde FIFA 2018 tout en s’engageant aux cotés de la FIFA dans une initiative de R&D afin d’améliorer les technologies de diffusion.

Quel est l’objectif d’un tel partenariat pour une entreprise comme la vôtre ?
Hisense utilise le sponsoring sportif pour atteindre plusieurs objectifs de communication. Tout d’abord, nous avons depuis trois ans un partenariat avec l’écurie de Formule 1 Red Bull Racing pour consolider notre image de marque technologique. Hisense est avant tout un industriel généraliste, qui vend aussi bien des téléviseurs, des réfrigérateurs, des lave-linges ou des smartphones. L’association avec la F1 nous permet de transmettre un message lié à la haute technologie de nos produits. Les partenariats UEFA et FIFA répondent à l’objectif d’aller toucher un public plus large afin d’augmenter la notoriété de la marque, dans les 130 pays dans lesquels Hisense est présent. A titre d’exemple, en France, la marque est passée d’un taux de notoriété de 1% avant l’UEFA EURO 2016 à 12% pendant la compétition. Ces dernières semaines, nous nous stabilisons à 8%, ce qui est exceptionnel seulement trois ans après notre arrivée en France. De même, toujours lors de cette compétition en 2016, le site hisense.fr a enregistré des pics de connexion allant jusqu’à plus de 800% lors des matchs. Il y a un vrai intérêt du public à découvrir des nouveaux acteurs.

La Coupe du Monde est l’un des plus grands événements sportifs, quelles sont les retombées économiques attendues par Hisense ?
Une grande partie de la stratégie internationale d’Hisense a consisté à s’engager activement dans le marketing sportif pour faire connaitre la marque. Au cours des dernières années, Hisense a notamment parrainé des événements sportifs majeurs tels que l’Euro 2016 de l’UEFA, des équipes telles que la série XFINITY de Nascar, Joe Gibbs Racing, l’Open d’Australie de Tennis et le FC Shalke 04 en championnat de football allemand. Ces actions associées à des produits haut de gamme ont aidé la marque à maintenir son statut de troisième fabricant mondial de télévision en 2017. L’objectif est double : à l’international, nous travaillons la notoriété de la marque. En Chine, cela va nous permettre de conserver notre position de leader sur le marché de la TV, que nous possédons depuis 15 ans.

Hisense est partenaire de grands événements sportifs et soutient même le FC Shalke 04. A travers ce partenariat, peut-on imaginer dans les prochaines années, un investissement encore plus important d’Hisense dans le monde du football mondial et européen ?
Notre politique d’investissement en sponsoring sportif a évolué au cours des dernières années. Auparavant, Hisense nouait des accords à dimension régionale, voire locale. Par exemple, le groupe dispose d’un contrat de sponsoring avec Schalke 04. Toutefois, Hisense a considérablement développé ses activités sur les marchés internationaux au cours des quatre dernières années. Désormais, la société a implanté des filiales dans la plupart des gros marchés européens (Allemagne, Espagne, Italie, France, Angleterre), aux États-Unis, en Australie… Dorénavant, Hisense est prêt à investir dans des partenariats à dimension mondiale. En ce sens, les accords signés dernièrement avec l’UEFA et la FIFA répondent exactement à nos attentes. Bénéficier d’espaces de visibilité lors d’événements majeurs tels que la Coupe du Monde FIFA ou l’Euro permet d’accélérer notre développement international sur une multitude de marchés. En plus de la vision utilisateur final, ce type de partenariat nous permet de nous ancrer solidement dans la distribution française.

Le football chinois connaît un développement très rapide ces derniers mois. Cet essor a-t-il été une donnée importante dans la signature de ce partenariat ?
Selon moi, l’arrivée rapide de la Chine dans le football va permettre d’améliorer l’image de marque de la Chine qui souffre encore de nombreux préjugés en Europe. L’industrie chinoise, Hisense en particulier, est portée par une modernisation et automatisation qui permet d’atteindre des niveaux de qualité incroyable.

Propos recueillis par Bérenger Tournier

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *