SPORTMAG.fr

Orléans Masters 2018 : Les Bleus fixés sur leurs adversaires

Icon Sport

À deux semaines du début du Orléans Masters 2018, les Français connaissent désormais leurs adversaires. Et la plupart ont bénéficié d’un tirage clément…

 

Simple hommes

Après le retrait de Brice Leverdez, trois Français figureront dans le tableau principal. Tête de série 8, Lucas Corvée (n°51) tentera de faire aussi bien voire mieux que l’an dernier où il avait atteint la finale. Il bénéficiera de premiers tours abordables, d’abord face au vainqueur du match Kalle Koljonen (Finlande) – Abhishek Yeligar (Inde), puis probablement face à l’Irlandais Nhat Nguyen, à moins que le Tricolore Toma Junior Popov ne vienne jouer les trouble fêtes depuis les qualifications. Dans ce cas, il pourrait y avoir un duel franco-français dès les huitièmes de finale. Dans la même partie de tableau, Thomas Rouxel (n°68) affrontera au premier tour l’Indien Subhankar Dey (n°67 mondial). Le champion de France 2018 Lucas Claerbout (n°71) affrontera lui au deuxième tour le vainqueur du match Luís Enrique Peñalver (Espagne) – Rahul Yadav Chittaboina (Inde). Un premier tour très abordable, qui pourrait le conduire à un huitième de finale face à la tête de série 7 danoise Emil Holst.

Simple dames

Gros tirage pour Delphine Lansac (n°58), qui affrontera d’entrée la tête de série 3, la Danoise Natalia Koch Rohde (n°38 mondiale). En cas de victoire, elle pourrait avoir un deuxième tour plus abordable face à la vainqueur de la rencontre Ksenia Polikarpova (Israël – n°70) – Ruselli Hartawan (Indonésie – n°74).

Double hommes

Dans le haut de tableau, Thom Gicquel et Ronan Labar seront opposés à une paire issue des qualifications. Qui pourrait très bien être la paire médaillée de bronze des championnats de France Mathieu Gangloff/Tom Rodriguez, têtes de série 1 des qualifications. Le vainqueur de ce match pourrait alors retrouver les têtes de série 8 Kasper Antonsen/Niclas Nohr (Danemark – n°47). De l’autre côté du tableau, les doubles champions de France Bastian Kersaudy et Julien Maio, n’auront pas un parcours très facile. Ils seront opposés à la nouvelle paire danoise composée de Frederik Colberg/Joachim Fisher Nielsen. Ils pourraient en cas de victoire affronter ensuite les têtes de série 4, les Néerlandais Jacco Arends/Ruben Jille (n°40). Les autres français Eloi Adam et Samy Corvée affronteront une paire néerlandaise, les têtes de série 5 Jelle Maas et Robin Tabeling (n°41).

Double dames

Trois paires françaises seront à retrouverdans le bas du tableau. Tirage compliqué pour les numéros 1 tricolores Anne Tran et Emilie Lefel (n°42), qui pourraient affronter dès le deuxième tour les têtes de série 2 russes Anastasia Chervyakova/Olga Morozova (n°24). Avant cela, les Bleues devront se défaire des Danoises Julie Dawall Jakobsen/Ditte Søby (n°194). Le chemin semble plus dégagé pour Delphine Delrue et Léa Palermo (n°52), qui affronteront les Danoises Mai Surrow/Josephine Van Zaane au premier tour. Troisième paire engagée, Verlaine Faulmann et Margot Lambert affronteront d’entrée les Malaisiennes Cheah Yee See/Yen Wei Peck.

Double mixte

Têtes de série 2, Audrey Fontaine et Ronan Labar (n°24) se rendront à Orléans avec de grandes ambitions. Au premier tour, ils affronteront les Indiens Rohan Kapoor/Kuhoo Garg (n°75), avant de possiblement rencontrer la nouvelle paire danoise composée de Joachim Fishen Nielsen et de la jeune Alexandra Boje.
Dans le haut de tableau, Léa Palermo et Bastian Kersaudy (n°49) se dresseront très vite sur la route des têtes de série 1. Après un premier tour face aux Indonésiens Rehan Naufal Kusharjanto/Siti Fadia Silva Ramadhanti (n°143), ils pourraient en effet retrouver les Allemands Mark Lamsfuss et Isabel Herttrich (n°19) dès le second tour.

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *