SPORTMAG.fr

Championnats de France 2018 : Place aux quarts

Les huitièmes de finale des championnats de France 2018 de badminton se sont clôturés hier soir. Place aujourd’hui aux quarts et aux demi-finales, des rencontres qui seront à suivre en direct sur notre site.

 

Toma Junior Popov en quarts

On avait laissé les deux après la finale des Europe Junior avec la victoire de Toma Junior Popov sur Arnaud Merkle. On les a retrouvé dans ces championnats pour un nouvel affrontement. Et si Arnaud prend le meilleur départ (12/6), Toma Junior revient bien et empoche le gain du set (21/19). Le deuxième sera le même chassé-croisé jusqu’à la pause. Moment choisi par Arnaud pour passer à la vitesse supérieure. A 17/13, il pense avoir fait le plus dur, mais Toma Junior revient à 17 partout. Arnaud repasse devant 20/18, Toma Junior sauve un premier volant de set, un deuxième sur une bande. Une deuxième lui permet de mener 21/20. C’est une nouvelle bande qui ramène Arnaud à 21 partout mais l’issue est la même qu’à Mulhouse en avril dernier, Toma Junior s’ouvrant les portes des quarts de finale. Victoire finale 21/19 23/21. En quart de finale, il sera face à Bjorn Seguin qui a eu du mal à se défaire du local Valentin Singer 21/13 21/23 21/10.

La réaction de Toma Junior Popov

« Au début, je n’étais pas de dedans. J’avais joué en double mais je n’avais pas beaucoup bougé et j’avais besoin de trouver mes sensations. Arnaud a fait un bon match. Je sais que dans le « money-time », je suis performant, je n’ai pas douté ».

Découvrez notre vidéo #Esprit2024bySPORTMAG des frères Popov

Le champion de France en titre Lucas Corvée a vécu un premier tour tranquille. Très facile sur le court, il n’a laissé aucune chance à Mathieu Perrin 21/6 21/11. En quart, il devra se méfier de Pierrick Cajot qui s’est lui-même défait de Thomas Maury 21/16 21/12. Le vice-champion de France Lucas Claerbout n’aura pas traîné pour son entrée en lice dans le tableau principal. Un match remporté aisément 21/12 21/9 face à Corentin Didier. Il affrontera Erwin Kehlhoffner, qui a éliminé Romain Eudeline en deux petits sets, dans un duel qui s’annonce costaud. En bas de tableau, le 1/4 de finale verra s’affronter Alexandre Françoise, vainqueur de Simon Maunoury 21/13 au troisième set, et Thomas Rouxel, tête de série 2, qui a bataillé trois sets pour venir à bout du jeune Christo Popov (17/21 21/14 21/15).

Une finale avant l’heure chez les dames

Avec les forfaits des deux favorites Delphine Lansac et Sashina Vignes Waran, les espoirs de la discipline reposaient sur les épaules de Marie Batomene, finaliste l’an dernier, et Yaëlle Hoyaux (UST). Le hasard du tirage au sort les a mises sur la route l’une de l’autre dès les huitièmes. Il fallait une vainqueur et dans ce combat des « cheffes », c’est Marie Batomene qui a tiré son épingle du jeu. Plus offensive, la joueuse d’Aulnay l’emporte 21/18 21/16.

La réaction de Marie Batomene :

« Je suis vraiment contente. Je savais qu’elle pouvait me gêner avec certains de ses coups. On était toutes les deux stressées, ce n’est jamais simple de jouer contre une amie. J’ai surement mieux géré ce stress et réussi à contenir mes émotions. J’ai essayé dès les premiers coups de la repousser en fond de court pour qu’elle soit dans le retard. Je suis soulagée ».

Demain, elle retrouvera en quart une autre copine d’entrainement Léonice Huet. Cette dernière a dû batailler contre Manon Krieger plus de 30 minutes pour s’imposer 21/18 21/18 Dans cette même partie de tableau Joanna Chube se qualifie pour les quarts en battant l’expérimentée Stéphanie Cloarec 21/16 21/17. Elsa Danckers sera elle aussi au rendez-vous après avoir dominé Aiona Desmons, 21/17 21/13. Loren Meheust issue des qualifications continue sur sa lancée et enchaîne les victoires. Nouvelle victime : Louison Mesnil Perret, 21/17 21/23 21/13. Katia Nnormand elle aussi engrange de la confiance et signe un nouveau succès 21/11 21/11. Julie Ferrier sort Ophelia Casier et croisera la route de Margot Lambert.

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *