Championnats de France 2018 : Les finalistes connus
SPORTMAG.fr
En ce moment

Championnats de France 2018 : Les finalistes connus

BadmintonPhoto

Les finalistes de l’édition 2018 des championnats de France de badminton sont désormais connus. Retour sur des demi-finales…

 

Simple hommes

Passation de pouvoir entre le double champion en titre Lucas Corvée et Toma Junior Popov, qui défendra ses chances face au vice-champion de France en titre Lucas Claerbout. Depuis deux ans, on s’était habitués à assister à la saint Lucas lors de la finale des championnats de France. Même cette fois-ci, Lucas Corvée ne sera pas de la partie… Pour le tenant du titre, tout avait pourtant bien commencé. Bien dans son jeu, il prend rapidement les devants à 11/6. Le Normand accroît même son avance à 17/10. De son côté, le Fosséen a deux solutions : laisser filer le set ou tenter la remontada. Toma Jnuior choisit la deuxième solution et cela s’avère payant, remportant le premier set 21/19 après un 11/2. « J’ai clairement joué un coup de poker. Je me suis dit que rien n’était perdu et qu’il fallait que je tente ma chance. J’ai misé sur le fait que Lucas ralentisse. Cela a payé » commente Toma Junior. Le deuxième set sera à sens unique. Le triple champion d’Europe Junior ne baisse pas le rythme et installe le doute dans la tête de son adversaire qui n’arrivera jamais à recoller…

Quant à Lucas Claerbout, il a passé sans encombre tous les obstacles sur son passage avec autorité et sérénité. Jamais inquiété, il a encore dominé sa demi-finale face à un Alexandre Françoise émoussé par son superbe parcours (21/12 21/5). Lucas se qualifie pour sa 3ème finale d’affilée et compte bien faire mentir le proverbe « jamais 2 sans 3 » avec le titre en poche cette fois. « Les France, c’est une compétition à part et ce n’est jamais facile avec la pression. Je suis content d’avoir réussi à jouer relâché depuis le début. Cela fait 2 ans que je rate le titre de peu… Il faut que je reste dans le même état d’esprit. Le jeu de Tomi est agressif, à moi d’être patient et calme ».

Simple dames

C’est une finale inédite qui mettra aux prises l’Alsacienne Katia Normand à l’Orléanaise Léonice Huet. Katia Normand a ouvert le bal face à Margot Lambert, qui n’ont pas forcement l’habitude de ces rendez-vous. La joueuse de l’ASPTT gère mieux l’aspect émotionnel face à une Margot Lambert un peu émoussée à force d’enchaîner les rencontres en simple et en double. Le premier set est équilibré, mais Katia Normand se détache et crée un écart suffisant pour virer en tête 21/17. Le deuxième set sera sur la même lancée jusqu’à 11 partout. Moment choisi par Katia Normand pour passer à la vitesse supérieure avec un 6/1 (17/12). Elle continue jusqu’à 20/14. Mais poussée par le public, Margot Lambert se réveille et en profite pour sauver 4 volants de match. En vain. Sur le 5ème, Katia Normand peut exulter : elle tient sa première finale. Margot Lambert aura l’occasion de se rattraper avec le double dames. La réaction de Katia Normand : « Je suis vraiment contente. J’ai réussi à me relâcher. Je savais que j’avais mes chances mais il restait à jouer. De gagner le premier set, c’était bien car je savais qu’elle avait joué plus de matchs. Pour la finale, j’y vais sans pression, j’ai juste envie de donner le meilleur et ne rien regretter ».

Dans l’autre demi-finale, c’est Léonice Huet qui se qualifie elle aussi pour sa première finale chez les grandes alors qu’elle est encore junior. La puissance et la fraicheur de Léonice ont pris le pas sur le sens tactique d’Elsa Danckers 21/17 21/18.

Double hommes

Seuls tenants du titre à pouvoir conserver leur couronne, la paire Bastian Kersaudy/Julien Maio affrontera demain Thom Gicquel/Léo Rossi.
Rois de la discipline, Julien Maio et Bastian Kersaudy seront bien sur le court pour réaliser le doublé. Peu inquiétés depuis le début de la compétition, les deux compères ont engrangé une nouvelle victoire face à Mathieu Gangloff/Tom Rodrigues 21/12 21/18. Tout n’a pas été aussi simple que le score ne l’indique. Il faudra que ça aille mieux car Thom Gicquel et Léo Rossi comptent bien inscrire leur nom au palmarès. Les deux ont battu, dans un match à suspens, la paire Toma Junior Popov/Erwin Kehloffner 21/19 25/23.

Double dames

Après l’élimination des tenantes du titre Emilie Lefel et Anne Tran un peu plus tôt dans la journée et l’absence de la paire Palermo/Delrue, la place de championnes de France est désormais ouverte. Dans le haut de tableau, place à la jeunesse ! Membres de l’équipe de France junior médaillée d’or aux championnats d’Europe en avril dernier, Léonice Huet et Vimala Heriau ont assuré face à Mélanie Potin et Charlie Sehier. Léonice huet, encore junior et Vimala Heriau, tout juste senior, ont fait parler la fougue de leur jeunesse pour s’imposer avec maitrise et conviction 21/16 21/15. De l’autre côté, c’est finalement la paire Verlaine Faulmann et Margot Lambert qui l’emportent (15/21 21/8 21/18) sur Manon Kreiger et Andréa Vanderstukken après une belle remontée dans le troisième set.

Double mixte

La finale du mixte aux championnats de France de badminton aura quelque chose d’inédit. Face aux jeunes et fougueux Thomas Gicquel et Delphine Delrue, Gaëtan Mittelheisser et Émilie Lefel tenteront un retour gagnant, après la blessure de Gaëtan il y a plus d’un an. Un match qui s’annonce haletant, car depuis le début de leur compétition, Thomas Gicquel et Delphine Delrue n’ont pas perdu un set et ont passé en moyenne 28 minutes sur le court. Ils devront continuer sur cette lancée en finale.

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *