IMAGE Ligue 1 - Le programme de dimanche
dimanche 6 novembre 2016
Trois matches au programme ce dimanche, dont un PSG - Rennes pour clore la 12e journée de Ligue 1. Hier, Monaco s'est fait plaisir face à Nancy (6-0) et confirme un peu plus son statut de meilleure attaque du championnat. Lire la suite...
IMAGE Ligue 1 - Le programme de samedi
samedi 5 novembre 2016
Six matches sont au programme ce samedi pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Hier, Marseille s'est incliné à Montpellier (3-1). Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°93] Toulouse, tout pour les jeunes
vendredi 4 novembre 2016
Samedi soir, le TFC a rendez-vous à Nantes pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Aujourd'hui, les Toulousains sont sixièmes au classement alors qu’il fonçait droit vers la Ligue 2 en fin de saison dernière. Une résurrection lancée par... Lire la suite...
IMAGE Stade Français - Une nouvelle organisation sportive pour 2017/2018
mardi 6 décembre 2016
Thomas Savare et Gonzalo Quesada ont décidé de ne pas activer la clause prévoyant de reconduire leur collaboration sur une saison supplémentaire. Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°93] Clément Daguin, l’art de mêler études et rugby
mercredi 2 novembre 2016
Qui dit nouveau mois dit nouveau SPORTMAG et donc des nouveaux sujets à vous faire découvrir. Ce mois-ci, la rédaction a choisi de faire la Une du magazine sur Clément Daguin, le demi de mêlée du Stade Français. Un garçon encore jeune (24 ans),... Lire la suite...
IMAGE La FFBB et Kinder donnent le coup d’envoi de la 3ème édition de l’opération « Kinder + Sport Basket Day ».
vendredi 2 décembre 2016
Partout en France à l’approche de Noël, les jeunes licenciés des clubs de basket inviteront un proche à découvrir leur sport favori. Mont-Saint-Aignan, le 01er décembre 2016 – Fort du succès de la précédente édition qui... Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°94] - L'OVNI portelois
vendredi 2 décembre 2016
Le Portel est une sorte d'anomalie de la Pro A, mais une anomalie comme on les aime. Une rencontre entre un coach et son président, des supporters uniques et des épopées sportives improbables : plongée dans un club qui gagne à être connu. Lire la suite...
IMAGE Equipe de France - L'album officiel des tricolores arrive
jeudi 24 novembre 2016
La Fédération Française de Basket-Ball dévoile en cette fin d'année l'album officiel des Equipes de France depuis ses débuts en 1932. Lire la suite...
IMAGE Equipe de France - Un nouveau maillot symbolique
lundi 5 décembre 2016
A l'occasion du 25ème Championnat du Monde de handball, qui aura lieu du 11 au 29 janvier 2017 en France, Adidas dévoile aujourd'hui la tenue de l'Equipe de France. Ce nouveau... Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°94] - Claude Onesta "Gagner, oui, mais pour quoi faire ?"
lundi 5 décembre 2016
À un peu plus d’un mois du début du championnat du monde de handball (11 – 29 janvier), Claude Onesta a pris du temps pour SPORTMAG. Sur son nouveau rôle de manager... Lire la suite...
IMAGE LIDL Starligue - Joueur du mois de novembre, les nommés
vendredi 2 décembre 2016
La course au titre de meilleur joueur du mois de novembre de Lidl Starligue s'ouvre entre Nicolas Claire (Nantes), Rémi Desbonnet (Nîmes) et Nikola Karabatic (Paris). L'AJPH (Association... Lire la suite...
IMAGE Droit de réponse de Laurent Torrecillas à M. Tanguy
jeudi 1 décembre 2016
Suite et fin des échanges entre Laurent Torrecillas et Eric Tanguy dans la course à la présidence de la Fédération Française de Volley-ball. Lire la suite...
IMAGE Eric Tanguy répond à Laurent Torrecillas
mercredi 30 novembre 2016
Eric Tanguy, président de la Fédération Française de Volley, a répondu aux propos de Laurent Torrecillas, suite à l'interview exclusive de ce dernier... Lire la suite...
IMAGE ITW L.Torrecillas, partie 2 : « Nous avons des preuves de menaces et d’intimidations à notre encontre »
mardi 29 novembre 2016
Suite et fin de notre entretien avec Laurent Torrecillas. Où l’ancien international A’ nous décrit le contexte de l’élection et le mode de scrutin, très... Lire la suite...
IMAGE Quinze qualifiés pour les Mondiaux (PB) de natation
lundi 21 novembre 2016
Quinze nageurs et nageuses se sont qualifiés pour les Mondiaux de natation en petit bassin de Windsor en décembre 2016, grâce à leurs résultats aux Championnats de... Lire la suite...
IMAGE Natation - Florent Manaudou a fait son choix
mercredi 28 septembre 2016
Alors qu'il avait manifesté son intérêt il y a quelques semaines pour le handball, Florent Manaudou a annoncé qu'il mettait officiellement sa carrière de nageur... Lire la suite...
IMAGE Savate – L'Impact Savate fête ses 10 ans !
vendredi 25 novembre 2016
A l'occasion de cet anniversaire, l'Impact Savate a organisé des soirées portes ouvertes, les mardis et jeudis soirs à 19h30, lors des dernières vacances scolaires. Une manière de pouvoir... Lire la suite...
IMAGE Savate - Le club « Savate Aixoise Boxe Française » satisfait par la solution E-Cotiz
vendredi 25 novembre 2016
E-Cotiz est le partenaire de la Fédération comme solution technique agréée. Membre de cette communauté, le club de Savate Aixoise se dit satisfait du recours à cette solution. « L’avantage... Lire la suite...
IMAGE Elections FFBaD - Florent Chayet élu président
dimanche 13 novembre 2016
L'assemblée générale élective de la Fédération Française de Badminton s'est déroulée hier samedi 12 novembre au Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). A l'issue des votes, Florent CHAYET (président... Lire la suite...
IMAGE Un français élu président de la Fédération Internationale de Squash
vendredi 11 novembre 2016
Jacques Fontaine est le nouveau président de la fédération internationale de sqaush (WSF). L'Assemblée Générale de la World Squash Federation se tenait en fin de semaine à Hong-Kong. Jacques Fontaine, président de la... Lire la suite...
IMAGE Athlétisme - Les 10 kilomètres de Montpellier ce dimanche
mercredi 12 octobre 2016
La seconde édition du 10 kilomètres de Montpellier aura lieu dimanche et proposera aux participants de nombreuses dotations, des surprises et un village encore plus accueillant. Du côté sportif, le tracé ultra plat devrait permettre aux débutants de courir... Lire la suite...
IMAGE Ultra Trail - Les Pyrénées, théâtre des rêves
vendredi 7 octobre 2016
Formidable certes, mais absolument terrible physiquement. En plein développement depuis quelques années, l'Ultra-Trail est une discipline qui rassemble de plus en plus de monde. En effet, plus de 600 participants d'une douzaine de nationalités différentes, soit une... Lire la suite...

Le top des tweets des sportifs avec SPORTMAG

blog jeunes reporters

Le magazine du mois

IMAGE Entreprises de spectacles sportifs : pour qui sont vos victoires ?
mardi 29 novembre 2016
Aujourd'hui, nul doute que l'organisateur du spectacle sportif a remporté une belle victoire : le stade était plein, les spectateurs... Lire la suite...
Associez-vous à la démarche JO-EXPO 24-25
IMAGE [SPORTMAG n°94] - Perrine Laffont, l'or olympique en ligne de mire
vendredi 9 décembre 2016
Petit prodige des bosses d'à peine 18 ans, l'Ariégeoise a tout pour se retrouver sur la première marche du podium aux JO de... Lire la suite...
IMAGE Winter Game - Des réductions grâce à SPORTMAG
mardi 6 décembre 2016
SPORTMAG propose des places à un tarif préférentiel pour un événement exceptionnel au Parx OL le vendredi 30... Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°94] Marie Bochet, la perfection au féminin
jeudi 1 décembre 2016
Tout ce que touche Marie Bochet se transforme en or. À seulement 22 ans, la skieuse handisport possède un palmarès... Lire la suite...
IMAGE [SPORTMAG n°93] Marie-Amélie Le Fur : « Très heureuse avec mon handicap »
mardi 8 novembre 2016
Suite et fin de notre parenthèse olympique avec Marie-Amélie Le Fur, à l'honneur dans le dernier SPORTMAG. Lors des Jeux... Lire la suite...
article-1378458592-16442
Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Sacré champion de France en mai dernier avec le PSG après avoir connu beaucoup de hauts et de bas, Ronan le Crom revient sur sa carrière atypique, qu’il espère prolonger un peu.

Ronan, envisagez-vous la possibilité d’une retraite ?
Physiquement, je suis encore bien, donc non. J’ai envie de continuer, je suis encore sur le marché. Par deux fois, le mois de janvier m’a souri. J’espère ne pas en arriver jusque-là, même si je suis bien conscient que je ne suis pas dans les premiers choix. Je suis un joueur d’expérience et quelqu’un de fiable.

Quel regard avez-vous sur votre carrière ?
Je n’ai pas été au top tout le temps, il y a eu des hauts et des bas. C’est une carrière difficile, d’autant plus quand on est gardien de but, les places sont plus rares. J’ai commencé à jouer en Ligue 1 comme titulaire à 28 ans. J’ai attendu longtemps donc après, j’ai toujours voulu rester au plus près de la Ligue 1 et j’ai souvent fait mes choix par rapport à ça et par rapport à ma famille.

Ces périodes de creux étaient-elles dues à vos performances ou à des choix d’entraîneur ?
Au début, j’étais cantonné à un rôle de doublure à Auxerre derrière un Fabien Cool inoxydable et performant. Il a joué 306 matchs de suite, donc je n’ai pas pu être dans la lumière. Ensuite, j’ai connu cette aventure guingampaise où j’ai pu me révéler et me prouver que je pouvais jouer à ce niveau-là. Après la descente, il a fallu rebondir, et je suis repassé un peu dans l’ombre, derrière Jérémie Janot à St-Etienne, puis j’ai rebondi à Troyes. Mais je crois que c’est le poste qui veut ça.

Finalement, même si vous avez peu joué, la saison au PSG était le summum de votre carrière…
C’était un bonus. Je l’ai vécu comme une sorte de reconnaissance. Ça ne remplacera pas les années où j’ai été moins dans la lumière, mais ça m’a fait du bien.

« La classe d’Ancelotti »

Avez-vous cru à une blague quand le PSG vous appelé ?
Non, car je m’étais entraîné avec eux durant cinq semaines l’été précédent. Antoine Kombouaré avait besoin d’un sparring-partner, et c’est tombé sur moi, par le biais de mon agent. Après, Carlo Ancelotti est arrivé, et il voulait un troisième gardien toujours présent lors des déplacements. J’avais un profil idéal, même si je n’avais fait que du volley et du badminton avant qu’on me mette à l’essai (rires).

Un petit mot sur Aréola, qui a crevé l’écran durant le Mondial U20 ?
Il a une très grande carrière devant lui. Les deux apparitions qu’il a faites en L1 lui ont fait un bien énorme, il a compris qu’il pouvait évoluer à ce niveau-là. Comme on était champions, les deux premiers gardiens ont voulu que les autres participent, c’est la classe. C’est super qu’il soit prêté à Lens, ça va lui faire du bien. Il va jouer dans un grand club, avec du public, des attentes. Ça va encore le bonifier.

Votre dernier match, à Lorient, a été particulier car vous avez été expulsé. Y repensez-vous souvent ?
On m’en parle beaucoup, car c’est quelque chose qui sort de l’ordinaire. Il m’a fallu un quart d’heure pour digérer. Avec l’âge, on prend du recul. Il faut mettre en balance avec le fait qu’en posant le pied sur le terrain, je devenais officiellement champion de France, et ce n’est pas rien. J’ai participé tous les jours à la vie du groupe, c’est ma récompense.

Avez-vous compris le choix de Carlo Ancelotti de quitter le PSG ?
Le coach a eu ses raisons. Quand le Real vous demande, c’est quand même quelque chose d’intéressant. Je suis resté en contact avec lui. Je l’ai félicité quand il a signé dans ce grand club. Il a eu la classe de me répondre. Au-delà du coach, il a des valeurs humaines que tout le monde reconnait et que j’apprécie.

Et Leonardo ?
C’est sans doute lié à la décision de la Commission. Il y a peut-être eu une lassitude. Il ne faut pas éluder ce qu’il a fait pendant deux ans. C’est remarquable et il faut le souligner.

« Je vais passer mes diplômes d’entraîneur »

Quels entraineurs vous ont marqué dans votre carrière ?
J’ai de très bons rapports avec Jean-Marc Furlan. Ça a été bien aussi avec Carlo Ancelotti et Antoine Kombouaré. Ce que j’aime, c’est la loyauté. Le foot n’est pas que du business. A Paris, je n’ai pas ressenti ça du tout, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Il y avait un vrai groupe, et c’est pour ça que ça a marché. J’ai également toujours eu une étroite collaboration avec mes entraîneurs de gardien. Je pense notamment à Dominique Cupperly, qui n’était pourtant pas gardien, mais qui m’a formé à Auxerre, et Maryan Szeja, un Polonais, ancien gardien d’Auxerre, qui revenait tous les étés pour nous en faire baver. J’ai eu des bases solides.

Avez-vous des regrets de ne pas avoir joué à l’étranger ?
Oui. J’aurais bien aimé jouer en Angleterre. Pourquoi pas cette saison ? (rires). Là-bas, ils ont moins d’a priori par rapport à l’âge. J’aime aussi cet esprit où il n’y a pas d’envie et de jalousie quant aux rémunérations des joueurs. En France, on n’aime pas trop la réussite. Dans les conversations, on en revient toujours à l’argent. Le foot est un vrai métier qui demande des exigences. Si tout le monde pouvait le faire, ça se saurait.

Vous n’étiez pas loin des Bleus en 2003-2004…
Oui. Quand on fait ce métier, on cherche l’excellence, et qu’y a-t-il de mieux que de jouer pour son pays ? J’ai été pré-sélectionné pour la Coupe des Confédérations par Jacques Santini. J’aurais aimé y aller. Je pensais avoir fait ce qu’il fallait, mais c’était ma première saison en tant que titulaire en Ligue 1. Ils ont préféré choisir quelqu’un qui évoluait depuis plus longtemps à ce niveau-là (ndlr : Mickaël Landreau)... Mais je respecte les choix.

Avez-vous des projets pour votre après-carrière?
Je veux me consacrer à ma famille, et notamment encourager mon épouse dans ses projets. Je vais passer mes diplômes d’entraîneur car je pense humblement que j’ai des choses à faire passer, c’est mon tour maintenant. Je suis aussi membre du comité directeur du syndicat des joueurs depuis dix ans. Ça me tient à cœur, car la précarité dans le football, ça existe, plus qu’on ne le croit. Tout le monde n’a pas le salaire des superstars du PSG. Il faut pouvoir les aider.

 

Recueilli par Aurélie Beaudouin